édens
Naissance Alpha.

Dans cette spirale qui nous enroul’A

Les jours dans les jours se sont enro’B

D’un Tout qui se mit à recommen’C

Alors que vous vous sentiez éva’D

Liés à la vie, sans le moindre n’E

Empreinte grossissante au milieu d’une n’F

Conquérant d’un océan, constamment y na’G

Seul occupant de ma bulle, tantôt je me rel’H

En permanence avec l’astre de la nu’I

Début d’évolution à partir de ce jour J

Pas le moindre souvenir de ce grand fra’K

Etrange sensation, de se retrouver sans L

Sans celles qui volent, seule celle qui m’M

Tant épanoui, n’est déjà plus une gr’N

A l’instant fond la mémoire d’en h’O

Pour un intense horizon visiblement préoccu’P

De la recherche du moindre E’Q

Comme des milliers de fourmis qui s’aff’R

Suis-je déjà venu ici, devrais-je y res’T ?

Que de choses familières, oui, mon cœur est à n’U

Sur ce nouveau chemin pour te retrou’V

Et même si je dois passer par le ww’W

Ce sera là, mon idée fi’X

Du Quercy au paï’Y

En toi, tous les Z’n (édens)






oeildusign


©copyrightdepot atoutpoesie2011